Prochaines portes ouvertes le 11/02 et 18/03 !
Image de couverture

Le piratage de Max Headroom

Une étrange transmission télévisée

Publié par LeGe le 06 October 2022

Il y a 34 ans, des millions de résidents de la ville de Chicago ont assisté à une prise de contrôle d’une chaîne de télévision ayant durée deux minutes. Cette attaque, qui ne sera probablement jamais résolue, restera pour toujours gravée dans la culture hacker.

Le soir du 22 novembre 1987, la chaîne WGN-TV diffuse, comme à l’habitude, son journal sportif. Au plein milieu de celui-ci, un inconnu portant un masque du personnage Max Headroom interrompt l’émission pendant 25 secondes. Le seul bruit venant de cette diffusion est un son d’enregistrement digital impliquant l’impossibilité de comprendre ce qu’il dit.  Cette première interruption est coupée en  changeant la fréquence de diffusion de la chaîne.

Quelques heures après, pendant la diffusion d’un épisode de Doctor Who sur la chaîne WTTW, cette même personne procède à une deuxième attaque en ouvrant le bal avec l’expression « He's a fricking nerd » suivie d’incohérences pendant 90 secondes. Cette intervention est coupée par l’attaquant lui-même contrairement à la première fois.

La difficulté réside, comme souvent, dans l’attribution de cette attaque ainsi que sur le déroulement. Comment a-t-elle pu avoir eu lieu ? En effet, l’identité de l’attaquant reste inconnue. On ne sait pas si c’est une personne qui a agi seule ou un groupe. Concernant le mode opératoire, la réponse la plus probable est que l’attaquant ait réussi à trouver un lieu élevé entre le studio de télévision et le studio de transmission afin d’émettre. Néanmoins, il lui aurait fallu un système avec beaucoup de puissance pour pouvoir dominer ? Celui de la télévision ?

Cette attaque reste à nos jours, l’une des plus réussies en termes d’anonymat et de système d’attaque. En effet, 34 ans après, l’identité de Max Headroom reste toujours un grand mystère.

Article : https://cybernews.com/editorial/unsolved-hijacking-the-max-headroom-hack